Rencontrez Mette au poste d’aide à la coordination!

Mette Ricard, nouvel.le employé.e au poste d'aide à la coordination, debout derrière le bureau d'accueil de l'Outillerie.
Mette Ricard occupera le poste d'aide à la coordination de l'Outillerie cet été.

Chèr⋅e⋅s membres de l’Outillerie,

Depuis maintenant deux semaines, l’Outillerie Rimouski s’est dotée d’un nouveau membre au poste d’aide à la coordination grâce au programme fédéral de Contribution salariale d’Emplois d’été Canada.

Ce rôle consiste à appuyer l’équipe des bénévoles de l’Outillerie dans l’organisation et le déroulement de ses activités ainsi que dans ses opérations de gestion interne. Je vais avoir la joie de le remplir jusqu’à la rentrée prochaine.

Comme nous allons nous côtoyer pendant la période estivale, permettez-moi de vous partager quelques informations sur moi…

Nom

Mette Ricard

Pronom

iel (avec accords neutre ou en alternance masculin/féminin)

Mon outil préféré parmi le catalogue de l’Outillerie

Probablement l’outil manuel électrique que je préfère car il rend les travaux de bois beaucoup plus simple: la scie circulaire!

Les aspects de la mission de l’Outillerie Rimouski qui me motivent le plus?

Je pratique depuis plusieurs années le partage d’outils et l’échange de services avec ma communauté directe (ami⋅e⋅s, famille et voisin⋅e⋅s). Sans cet accès privilégié aux outils de ma communauté, il y a tant de savoir-faire que je n’aurais jamais acquis et tant de choses que je n’aurais pas osé explorer! Jardinage, construction, réparation, couture — ce sont toutes des choses qui me font sentir plus autonome et capable de supporter les autres autour de moi.

Apprendre à faire de nouvelles choses c’est une manière pour moi de protéger et cultiver mon pouvoir d’agir. C’est aussi une manière de rester résilient⋅e face à la précarité financière et aux disparité d’accessibilité.

Qu’est-ce qu’on fait quand on n’a pas les outils nécessaires pour entretenir son jardin ni assez d’argent pour les acheter? On arrête de jardiner?

Même si l’on a les moyens de s’acheter des outils, cela commence à peser sur notre conscience étant donné l’impact qu’ont chacun de nos achats matériels sur l’environnement mondial.

La mission de l’Outillerie, dans tous ces aspects, m’inspire profondément. Selon moi, des projets comme l’Outillerie, c’est exactement ce qu’il nous faut pour assurer la résilience et l’autonomie de nos communautés en parallèle, bien sûr, de l’action essentielle de nos gouvernements.

Mes implications dans des projets ou des organisations avec un mode de gouvernance participatif

Ma première expérience de gouvernance participative remonte au Cégep. C’est là que j’ai découvert la démocratie directe et ses vertus.

Après ces années d’implication dans mon association étudiante, j’ai recherché des environnements collectifs et professionnels favorisant des modes de gouvernance participative.

Au sein de collectifs d’organisation événementielle, de conseils d’administration ou de collectifs d’artistes, je me sens à mon meilleur dans un environnement décisionnel où chacun⋅e a la possibilité de faire entendre sa voix. 

Mes expériences dans des projets menés par et pour la communauté ont été et sont encore une grande source d’apprentissage et d’inspiration. J’aime contribuer à la facilitation de notre intelligence collective et prendre soin des conditions de son émergence.

Au plaisir de vous rencontrer !

No Comments

Post A Comment

Dernières nouvelles...